mercredi 10 mars 2021

Message de Mgr Durocher au sujet des vaccins contre la COVID

À tous les fidèles de l’archidiocèse de Gatineau,

Je veux encourager tous les membres de notre église diocésaine à se faire vacciner afin de protéger la santé de notre population. Il s’agit d’un geste de générosité à l’égard des autres et de responsabilité personnelle.

Il n’y a aucune raison morale de ne pas se faire vacciner. La Congrégation de la doctrine de la foi s’est prononcée dans ce sens il y a quelques mois. Elle est mandatée par le Pape pour étudier ce genre de question, et j’adhère pleinement à son évaluation.

Les théories de complot qui veulent que ces vaccins soient un moyen de contrôle de la population n’ont aucun fondement dans les faits.

Une brochure circule dans certains milieux catholiques intitulée « Alerte! au vaccin contre la Covid. » Elle est publiée par un individu qui n’a aucune crédibilité sur ce sujet. La brochure est truffée de demi-vérités et de faussetés. Je vous invite tout simplement à l’ignorer.

Depuis le début de la pandémie, au-delà de cent cinquante personnes sont décédées de cette maladie dans notre région. Pensez à toutes ces familles éplorées. Pensez à nos enfants et petits-enfants qui doivent se masquer pour aller à l’école. Pensez aux commerces qui ne peuvent rouvrir. Pensez à nos paroisses qui vivotent dans les conditions que nous connaissons. La seule façon de surmonter cette pandémie, c’est que l'ensemble de la population se fasse vacciner.

Si vous n’avez jamais souffert de la diphtérie, de la variole ou du tétanos… si vous ne connaissez personne qui est mort à cause de la coqueluche, de la rougeole ou de la polio… c’est à cause des vaccins qui nous ont permis de maîtriser ces terribles maladies. Ajoutons la COVID-19 à cette liste.

Imitons notre bon pape François, et faisons-nous vacciner!

Fraternellement en Jésus-Christ,

 

+Paul-André Durocher

Archevêque de Gatineau »

11 commentaires:

  1. Très gentil de votre part, mais pourquoi irais-je me faire injecter un vaccin qui a été développé en catastrophe en moins d'un an par des concepteurs qui n'ont encore absolument aucune information sur ses effets secondaires à moyen et à long terme, faute de tests poussés et rigoureux? Curieusement, les gouvernements imposent à leurs populations ce vaccin encore, n'ayons pas peur des mots, expérimental pour ''contrer'' une maladie qui n'a rien d'un Ébola à la puissance 10...

    Je vous invite à suivre l'actualité en Israël si vous voulez avoir un aperçu de la suite des choses ici au Québec.

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour éclairer nos fidèles suite à la nouvelle qui nous a été communiquée par la Conférence des évêques. C'est le message que nous livrerait (livre) Jésus et notre bon pape François qui n'a pas hésité à se faire vacciner.

    RépondreSupprimer
  3. Pour contribuer à lutter contre la pandémie et pour que notre société retrouve ses élans de solidarités, j'irai le 19 mars à la clinique de vaccin et y recevrai l'injection qui me sera offerte.




    a

    RépondreSupprimer
  4. merci votre message est très rassurant, nous voulons nous protéger de la pandémie, protéger nos proches, alors nous avons notre rendez vous le 3 avril

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour cette mise-au-point fort à-propos!

    RépondreSupprimer
  6. Il faudra ajouter une mise au point en réponse au message de la Conférence des évêques, publié hier, qui soulève des questions éthiques, auxquelles la Congrégation pour la Doctrine de la Foi a déjà clairement et fermement répondu. Pourquoi est-ce que la CECC lance ce pavé dans la mare et vient troubler inutilement les consciences délicates?

    RépondreSupprimer
  7. Merci Mgr Durocher. L'Eglise de Gatineau se range ainsi dans la lignée du pape François... une position axée sur le bien des gens, la science et une moralité bien comprise.

    RépondreSupprimer
  8. Merci Mgr Durocher. Votre message nous éclaire, nous apporte la paix et enlève toutes nos inquietudes.

    RépondreSupprimer
  9. Merci tellement pour votre message emprunt d'un esprit évangélique dont nous avons tant besoin en ce temps de pandémie! Personnellement j'irai me faire vacciner avec mon mari le 28 mars 13 h 15 et 13 h 25 sans hésiter. J'ai confiance qu'il nous faut poser ce geste de charité fraternelle. Je prendrai le vaccin qu'on nous offrira et je continuerai d'être prudente pour le bien de tous. Merci Monseigneur!
    Roger et Mado Lanthier

    RépondreSupprimer